Jumelage entre les Samaritains des Trois-Chêne
et les secouristes de la Croix-Rouge arménienne

A l’occasion de ses 40 ans d’existence, la section des Trois Chêne lance un jumelage avec les secouristes de la Croix-Rouge arménienne. Les activités de premiers secours sont nées en Arménie en 1996. L’histoire de cette collaboration remonte quant à elle à l’année 2000 lorsque notre plus fidèle monitrice a été invitée comme observatrice de l’Alliance Suisse des Samaritains lors de la Compétition nationale de premiers secours  de la Croix-Rouge arménienne organisée à Yerevan, capitale du pays. Les responsables du département des premiers secours de la Croix-Rouge arménienne ont, dès le départ, été très actifs ; avec une motivation et un engagement exemplaires et malgré très peu de moyens,  ils ont développé de nombreuses activités de secourisme ; dans un pays où les risques sismiques sont élevés, recruter des secouristes et initier la population aux gestes de secours est un défi permanent. La situation économique est toujours préoccupante dans le pays et ils doivent faire face à beaucoup de difficultés : ils manquent actuellement de fonds, principalement pour former et garder leurs moniteurs et mettre à leur disposition une nouvelle édition de leur manuel d’enseignement.

Impressionnée par leur richesse culturelle, leurs capacités à rebondir face aux difficultés, leur volonté farouche d’ancrer le secourisme dans toutes les régions, la section des Trois Chêne a décidé de leur proposer un jumelage. Ce jumelage a été accepté avec enthousiasme par la Croix-Rouge arménienne à Yerevan.

Les samaritains des Trois Chêne se réjouissent de développer des relations amicales avec les secouristes arméniens, de partager des expériences, d’en apprendre davantage sur leur organisation et leurs méthodes, de rechercher avec eux des solutions pour que les secouristes soient mieux reconnus, de trouver des fonds pour contribuer à redévelopper les activités de premiers secours des secouristes de la Croix-Rouge arménienne. Les premiers objectifs sont, d’une part, de collaborer étroitement avec eux pour qu’ils puissent organiser à nouveau une compétition de 1er secours, en septembre 2015, à Yerevan, compétition qui aurait lieu en binômes parrainés entre des samaritains des Trois Chêne et des secouristes arméniens ; d’autre part, de les aider à rééditer des documents d’enseignement sur lesquels leurs formations doivent s’appuyer.

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus ou si vous désirez nous soutenir d’une manière ou d’une autre, contactez-nous : secretariat@samatc.ch